RSS
Index alphabétique
Cette page est disponible en 5 langues

We are migrating the content of this website during the first semester of 2014 into the new EUR-Lex web-portal. We apologise if some content is out of date before the migration. We will publish all updates and corrections in the new version of the portal.

Do you have any questions? Contact us.


Compétences clés dans un monde en mutation

Ce rapport évalue les avancées des pays de l’Union européenne (UE) concernant la mise en œuvre du programme «Éducation et formation 2010» au cours de la période 2007-2009. Tout en se concentrant sur la mise en œuvre du cadre européen des compétences clés, le rapport examine également le développement des stratégies nationales en matière d’éducation et de formation tout au long de la vie, la réforme de l’éducation et de la formation professionnels (EFP) et la modernisation de l’enseignement supérieur.

ACTE

Rapport conjoint 2010 du Conseil et de la Commission sur l’état d’avancement de la mise en œuvre du programme de travail «Éducation et formation 2010» – «Des compétences-clés dans un monde en mutation» [Journal officiel C 117 du 6.5.2010].

SYNTHÈSE

Ce quatrième rapport conjoint sur l’état d’avancement de la mise en œuvre du programme de travail «Éducation et formation 2010» souligne que la coopération politique au niveau européen a apporté un soutien précieux aux réformes nationales de l’éducation. Les performances de l’éducation et de la formation dans l’Union européenne (UE) se sont améliorées. Néanmoins, la plupart des objectifs quantitatifs fixés pour 2010 n’ont pas été atteints. Il est donc nécessaire de poursuivre les actions pour relever les défis qui demeurent.

Les compétences clés

Le cadre européen des compétences clés pour l’éducation et la formation tout au long de la vie a été utilisé dans de nombreux pays européens comme point de référence pour réformer les systèmes nationaux d’éducation et de formation. Il a contribué à l’adoption d’une approche d’enseignement et d’apprentissage reposant davantage sur les compétences. Les avancées ont été significatives dans les programmes scolaires et le renforcement du rôle des compétences clés transversales dans ces programmes. Toutefois, des efforts supplémentaires sont nécessaires en ce qui concerne l’organisation de l’apprentissage, notamment dans les domaines suivants:

  • mettre à profit les compétences transversales clés (compétence numérique, apprendre à apprendre, compétences sociales et civiques, esprit d’initiative et d’entreprise et sensibilité culturelle);
  • actualiser les aptitudes et les compétences des enseignants et offrir des possibilités de perfectionnement professionnel aux chefs d’établissement;
  • renforcer le développement des outils d’évaluation pour prendre en compte les principales compétences et attitudes au sein des compétences clés, y compris les compétences transversales clés.

Les performances des élèves sur le plan des compétences en lecture constituent une préoccupation pour les pays de l’UE car elles ne cessent de se détériorer. Des efforts concertés doivent être déployés pour accroître les niveaux d’alphabétisation, en particulier chez les garçons et les migrants. En général, les pays de l’UE ont adopté des méthodes d’apprentissage personnalisé pour les élèves ayant des besoins spéciaux, ainsi que des programmes d’acquisition des compétences de base à un stade précoce. Néanmoins, les progrès sont lents et des efforts supplémentaires sont nécessaires pour lutter contre les inégalités.

Les pays de l’UE doivent développer davantage leur système d’éducation et de formation professionnelle (EFP) pour aborder l’ensemble des compétences clés de manière plus systématique. Les actions doivent se concentrer sur les programmes, les méthodes d’apprentissage et d’enseignement et la formation des enseignants de l’EFP. L’ensemble des compétences clés doit aussi s’appliquer à l’éducation et la formation des adultes. Si les pays de l’UE ont déjà pris des mesures visant à accroître la participation des adultes à l’éducation et à la formation, des efforts supplémentaires doivent être consentis pour couvrir tous les niveaux de qualification et améliorer les compétences des enseignants travaillant dans l’éducation et la formation des adultes.

Stratégies d’éducation et de formation tout au long de la vie

La plupart des pays de l’UE ont adopté des stratégies d’éducation et de formation tout au long de la vie qui prévoient des parcours de formation flexibles. Ils ont également progressé sur le plan de la création de cadres de certification nationaux liés au cadre européen des certifications (CEC) et couvrant tous les niveaux et types d’éducation et de formation. Des efforts ont également été réalisés sur le plan de l’élaboration des systèmes d’orientation tout au long de la vie pour les adultes. Néanmoins, des difficultés subsistent concernant:

  • la mise en œuvre des stratégies d’éducation et de formation tout au long de la vie;
  • le développement des stratégies d’éducation et de formation tout au long de la vie, en collaboration avec les intervenants et d’autres secteurs politiques concernés;
  • la cohérence et l’exhaustivité des stratégies d’éducation et de formation tout au long de la vie, de manière à couvrir toute la durée du cycle et non plus seulement des secteurs spécifiques ou des groupes cibles;
  • la coordination des systèmes d’orientation tout au long de la vie afin de prendre en considération les besoins des jeunes.

Enseignement et formation professionnels (EFP)

Le processus de Copenhague prévoit le renforcement de la coopération européenne en matière d’EFP, en vue d’améliorer l’attractivité et la qualité des systèmes d’EFP. Les pays de l’UE font face à ces problèmes en appliquant des systèmes nationaux d’assurance qualité liés au cadre européen de référence pour l’assurance de la qualité dans l’enseignement et la formation professionnels. Ils mettent aussi l’accent sur la professionnalisation des enseignants de l’EFP et le renforcement de l’adaptabilité de l’EFP aux besoins des apprenants et des entreprises.

Toutefois, les pays de l’UE doivent encore relever des défis relatifs à l’EFP. Par exemple, la pertinence de l’EFP sur le plan des besoins du marché du travail doit être améliorée par:

  • une coopération plus étroite entre l’EFP et le monde de l’entreprise;
  • une augmentation de la formation pratique (complétant la formation scolaire);
  • des outils destinés à anticiper les besoins futurs en matière de compétences.

Des efforts doivent également être entrepris pour trouver plus rapidement des moyens permettant aux apprenants de l’EFP de poursuivre des études supérieures.

L’enseignement supérieur

Après avoir pris de plus en plus conscience qu’il est important de permettre aux apprenants non traditionnels de fréquenter l’enseignement supérieur, la plupart des pays de l’UE ont pris des mesures visant à faciliter l’accès des étudiants issus de milieux défavorisés. Dans le même temps, la diversité des sources de revenus des établissements d’enseignement supérieur est en augmentation. Il reste toutefois nécessaire d’augmenter:

  • les investissements publics et privés dans l’enseignement supérieur;
  • l’accès des travailleurs à l’enseignement supérieur, afin de poursuivre leur perfectionnement professionnel et personnel;
  • les partenariats entre universités et entreprises, afin de renforcer l’autonomie des universités et d’améliorer leur gouvernance et leur responsabilité.

La voie à suivre

Même si la coopération européenne en matière d’éducation et de formation a contribué à la réforme des systèmes nationaux, d’importants défis subsistent. En particulier, le cadre européen des compétences clés doit être appliqué dans son intégralité et il convient d’améliorer l’ouverture et la pertinence de l’éducation et de la formation. À cette fin, le Conseil et la Commission se sont engagés à travailler ensemble sur la base du nouveau cadre stratégique pour la coopération européenne dans le domaine de l’éducation et de la formation («Éducation et formation 2020») et dans le contexte de la stratégie «Europe 2020».

Dernière modification le: 26.03.2010

Voir aussi

Site web de la direction générale de l’éducation et de la culture de la Commission européenne portant sur le cadre stratégique pour l’éducation et la formation

Avis juridique | À propos de ce site | Recherche | Contact | Haut de la page