RSS
Index alphabétique
Cette page est disponible en 11 langues

We are migrating the content of this website during the first semester of 2014 into the new EUR-Lex web-portal. We apologise if some content is out of date before the migration. We will publish all updates and corrections in the new version of the portal.

Do you have any questions? Contact us.


Programme de travail sur le suivi des objectifs des systèmes d'éducation et de formation en Europe

Le présent programme de travail vise à mettre en œuvre des objectifs concrets futurs des systèmes d'éducation et de formation.

ACTE

Programme de travail détaillé sur le suivi des objectifs des systèmes d'éducation et de formation en Europe [Journal officiel C 142 du 14.06.2002].

SYNTHESE

Lors du Conseil européen de Barcelone, le Conseil "Éducation", conjointement à la Commission, a proposé le programme de travail suivant avec un calendrier détaillé de mise en œuvre des objectifs concrets futurs des systèmes d'éducation et de formation et de points clés à réaliser :

- Accroître la qualité des systèmes d'éducation et de formation

Objectifs stratégiques et connexes

Points clés

Indicateurs pour mesurer les progrès accomplis

Améliorer l'éducation et la formation des enseignants et des formateurs
Date de démarrage : 2002

- Déterminer les compétences que les enseignants et les formateurs devraient posséder compte tenu de l'évolution de leur fonction dans la société de la connaissance ;
- Créer les conditions nécessaires pour que les enseignants et les formateurs bénéficient d'un soutien adéquat pour relever les défis de la société de la connaissance, dans la perspective de l'éducation et de la formation tout au long de la vie ;
- Veiller à ce que la profession d'enseignant attire suffisamment de candidats dans toutes les disciplines et à tous les niveaux et pourvoir aux besoins à long terme de la profession en renforçant l'attrait de celle-ci ;
- Attirer de nouveaux candidats à l'enseignement et à la formation ayant déjà acquis une expérience professionnelle dans d'autres domaines.

- Pénurie/excédent d'enseignants et de formateurs qualifiés sur le marché du travail,
- évolution du nombre de candidats à des programmes de formation (enseignants et formateurs),
- pourcentage des enseignants et des formateurs qui suivent une formation professionnelle continue.

Développer les compétences nécessaires pour une société de la connaissance
Date de démarrage : deuxième semestre 2001

- Déterminer les nouvelles compétences de base ainsi que la manière de mieux les intégrer dans les programmes, aux côtés des compétences de base traditionnelles ;
- Mettre les compétences de base véritablement à la portée de tous, y compris pour les personnes moins favorisées, celles qui ont des besoins particuliers, les jeunes en décrochage scolaire et les personnes en formation.
- Encourager la validation officielle des compétences de base, afin de faciliter l'éducation et la formation permanentes ainsi que l'employabilité.

- Population qui termine des études secondaires,
- formation continue des enseignants,
- niveaux atteints en lecture/écriture, en calcul/mathématiques, pour ce qui est de la capacité d'"apprendre à apprendre",
- pourcentage des adultes n'ayant pas terminé des études secondaires supérieures qui ont participé à une action quelconque d'éducation ou de formation, par groupes d'âge.

Permettre à tous d'avoir accès aux TIC
Date de démarrage : deuxième semestre 2001

- Fournir des équipements et des logiciels éducatifs adéquats ;
- Encourager à exploiter au mieux les techniques d'enseignement et d'apprentissage basées sur les TIC (technologies de l'information et de la communication).

- Pourcentage des enseignants qui ont été formés à l'utilisation des TIC dans les écoles,
- pourcentage des élèves et des étudiants utilisant les TIC dans le cadre de leurs études,
- pourcentage des heures de cours dispensées dans les institutions d'enseignement et de formation au cours desquelles les TIC sont utilisées.

Augmenter le recrutement dans les filières scientifiques et techniques
Date de démarrage : deuxième semestre 2001

- Renforcer l'intérêt pour les mathématiques, les sciences et les technologies dès le plus jeune âge ;
- Encourager davantage de jeunes à opter pour des études et des carrières dans les domaines des mathématiques, des sciences et des technologies ;
- Améliorer l'équilibre entre les garçons et les filles dans ces filières ;
- Prévoir un nombre suffisant d'enseignants qualifiés.

- Augmentation du nombre des inscriptions dans les filières mathématiques, scientifiques et technologiques (niveaux avancés du secondaire supérieur et 3e cycle, par sexe),
- augmentation du nombre des diplômés en mathématiques, en sciences et en technologie, par sexe,
- augmentation du nombre de scientifiques et d'ingénieurs dans la société, par sexe,
- augmentation du nombre d'enseignants qualifiés dans les domaines des mathématiques, des sciences et des technologies (niveau secondaire).

Optimiser l'utilisation des ressources
Date de démarrage : 2002

- Accroître l'investissement dans les ressources humaines tout en assurant une distribution équitable et efficace des ressources disponibles afin de faciliter l'accès général à l'éducation et à la formation et d'en améliorer la qualité ;
- Soutenir une qualité compatibles des systèmes, tout en respectant la diversité en Europe ;
- Développer le potentiel des partenariats entre les secteurs public et privé.

- Accroissement de l'investissement par habitant dans les ressources humaines (indicateur structurel).

- Faciliter l'accès de tous à l'éducation et à la formation

Objectifs stratégiques et connexes

Points clés

Indicateurs pour mesurer les progrès accomplis

Créer un environnement propice à l'apprentissage
Date de démarrage : entre le deuxième semestre 2002 et la fin de 2003

- Élargir l'accès à l'éducation et à la formation tout au long de la vie en fournissant des informations, des conseils et une orientation concernant toute la gamme des possibilités d'éducation et de formation disponibles ;
- Organiser l'éducation et la formation de manière telle que les adultes puissent effectivement y participer et combiner cette participation avec d'autres activités et responsabilités ;
- Veiller à ce que l'éducation et la formation soient accessibles à tous ;
- Promouvoir des filières souples d'éducation et de formation pour tous.
- Promouvoir des réseaux d'institutions d'éducation et de formation à différents niveaux dans le contexte de l'éducation et de la formation tout au long de la vie.

- Pourcentage des personnes de 25 à 64 ans participant à des actions d'éducation et de formation (indicateur structurel).

Rendre l'éducation et la formation plus attrayantes
Date de démarrage : entre le deuxième semestre 2002 et la fin de 2003

- Encourager les jeunes à poursuivre leur éducation ou leur formation au terme de la période de scolarité obligatoire, motiver les adultes à participer à l'éducation et à la formation pendant toute leur vie et leur en donner les moyens.
- Mettre en place des moyens pour la validation officielle des expériences d'éducation et de formation non formelles.
- Trouver des moyens de rendre l'éducation et la formation plus attrayantes, aussi bien dans le cadre des systèmes d'éducation et de formation formels qu'en dehors de ceux-ci.
- Encourager une culture de l'éducation et de la formation.

- Pourcentage du temps de travail des salariés consacré à la formation, par groupes d'âge,
- participation à un programme de l'enseignement supérieur,
- proportion des personnes de 18 à 24 ans n'ayant accompli que le premier cycle de l'enseignement secondaire et qui ne poursuivent pas leurs études ou leur formation (indicateur structurel).

Favoriser la citoyenneté active, l'égalité des chances et la cohésion sociale
Date de démarrage : en 2002

- Garantir une promotion efficace de l'apprentissage des valeurs démocratiques ainsi que de la participation démocratique par tous les partenaires scolaires afin de préparer à la citoyenneté active ;
- Intégrer pleinement la dimension d'égalité des chances dans les objectifs et le fonctionnement de l'éducation et de la formation ;
- Assurer un accès équitable à l'acquisition de compétences.

- Proportion des personnes de 18 à 24 ans n'ayant accompli que le premier cycle de l'enseignement secondaire et qui ne poursuivent pas leurs études ou leur formation (indicateur structurel).

- Ouvrir l'éducation et la formation sur le monde

Objectifs stratégiques et connexes

Points clés

Indicateurs pour mesurer les progrès accomplis

Renforcer les liens avec le monde du travail, la recherche et la société dans son ensemble
Date de démarrage : le deuxième semestre 2002 et la fin de 2003

- Promouvoir une coopération étroite entre les systèmes d'éducation et de formation et la société dans son ensemble ;
- Mettre en place entre tous les types d'établissements d'éducation et de formation, les entreprises et les centres de recherche, des partenariats qui soient profitables à tous ;
- Promouvoir le rôle des acteurs concernés dans le développement de la formation, y compris la formation initiale, et l'éducation et la formation sur le lieu de travail.

- Pourcentage des étudiants et des personnes en formation initiale qui bénéficient d'un stage organisé (éducation en alternance).

Développer l'esprit d'entreprise
Date de démarrage : entre le deuxième semestre 2002 et la fin de 2003

- Promouvoir le sens de l'initiative et la créativité dans l'ensemble du système d'éducation et de formation afin de développer l'esprit d'entreprise ;
- Faciliter l'acquisition des compétences nécessaires pour créer et gérer une entreprise.

- Proportion de travailleurs indépendants dans différents secteurs de l'économie de la connaissance (notamment parmi le groupe d'âge de 25 à 35 ans),
- pourcentage des institutions d'éducation et de formation qui fournissent des conseils et une orientation en matière de création d'entreprises.

Améliorer l'enseignement des langues étrangères
Date de démarrage : entre le deuxième semestre 2002 et la fin de 2003

- Encourager chacun à apprendre deux langues autres que sa langue maternelle ou, le cas échéant, davantage et mieux faire comprendre l'importance de l'apprentissage des langues étrangères à tout âge ;
- Encourager les écoles et les centres de formation à utiliser des méthodes d'enseignement et de formation efficaces et motiver les élèves afin qu'ils poursuivent l'apprentissage des langues par la suite.

- Pourcentage d'élèves et d'étudiants qui atteignent un certain niveau de connaissances dans deux langues étrangères,
- pourcentage des professeurs de langues qui ont participé à des programmes de formation initiale ou continue comprenant un aspect de mobilité qui permet un contact direct avec la langue/culture qu'ils enseignent.

Accroître la mobilité et les échanges
Date de démarrage : en 2002

- Assurer l'accès le plus large possible à la mobilité pour les personnes et les organismes d'éducation et de formation, notamment ceux qui s'adressent à un public défavorisé, et réduire les obstacles qui entravent encore la mobilité.
- Surveiller le volume, les destinations, les taux de participation ainsi que les aspects qualitatifs des flux de mobilité en Europe.
- Faciliter la validation et la reconnaissance des compétences acquises dans le cadre de la mobilité.
- Promouvoir la présence et la reconnaissance de l'éducation et de la formation européennes dans le monde ainsi que leur attrait auprès des étudiants, des universitaires et des chercheurs d'autres régions du monde.

- Proportion des étudiants et des personnes en formation d'un pays qui effectuent une partie de leurs études dans un autre pays de l'UE ou dans un pays tiers,
- proportion d'enseignants, de chercheurs et d'universitaires d'autres pays de l'UE employés à différents niveaux du système d'éducation,
- nombre et répartition des étudiants et des personnes en formation de l'UE et des pays tiers participant à un programme d'éducation ou de formation.

Renforcer la coopération européenne
Date de démarrage : en 2002

- Rendre les procédures de reconnaissance plus efficaces et plus rapides pour ceux et celles qui veulent poursuivre leurs études ou leur formation ou travailler où que ce soit en Europe.
- Promouvoir la coopération entre les organisations et les autorités compétentes afin d'assurer une plus grande compatibilité en matière d'assurance de la qualité et de validation.
- Encourager la transparence de l'information relative aux possibilités et aux structures en matière d'éducation et de formation, en vue de la création d'un espace éducatif ouvert en Europe.
- Promouvoir la dimension européenne de l'enseignement et de la formation.

- Proportion des étudiants et des chercheurs universitaires et postuniversitaires qui poursuivent leurs études dans un autre pays de l'UE ou dans un pays tiers,
- pourcentage de diplômés qui obtiennent des diplômes communs en Europe,
- pourcentage d'étudiants et de personnes en formation concernés par l' ECTS ou l' Europass et/ou qui obtiennent un supplément au diplôme/certificat.

Dans le respect de la méthode ouverte de coordination, ce programme de travail identifie également les principaux instruments qui serviront à mesurer les progrès et à comparer les résultats européens tant au niveau européen qu'international.

Contexte

Le calendrier prévoit une évaluation des résultats à réaliser pour la mi-2003, suivie par un rapport intermédiaire sur la mise en œuvre du programme de travail au Sommet du printemps 2004 et du rapport final en 2010.

Dernière modification le: 28.09.2006
Avis juridique | À propos de ce site | Recherche | Contact | Haut de la page