RSS
Index alphabétique
Cette page est disponible en 4 langues

We are migrating the content of this website during the first semester of 2014 into the new EUR-Lex web-portal. We apologise if some content is out of date before the migration. We will publish all updates and corrections in the new version of the portal.

Do you have any questions? Contact us.


Lignes directrices pour la coopération au développement dans le domaine des ressources en eau

Le bien-être social, économique et politique exige une bonne gestion des ressources en eau douce et de leur utilisation par l'homme. Cette affirmation évidente suscite une attention accrue au plan international et la Communauté européenne elle-même témoigne de sa mobilisation en la matière par la publication, en 1999, de lignes directrices sous le titre "Vers une gestion durable des ressources en eau: une approche stratégique".

Les lignes directrices définissent une approche stratégique de la planification et de la gestion des activités touchant aux ressources hydriques depuis l'élaboration des politiques nationales jusqu'à l'exploitation des services en passant par la mise en œuvre des projets et programmes spécialisés. Leur application devrait permettre d'étendre le bénéfice des propriétés sanitaires et productives des ressources en eau douce de manière plus équitable, plus efficace et plus durable pour l'ensemble de l'humanité avec un accent particulier sur les populations pauvres et mal desservies. Elles impliquent un changement radical des attitudes traditionnelles à l'égard de la gestion de l'eau et exigent l'instauration de bonnes pratiques conformes aux principes fondamentaux adoptés lors d'une série de réunions organisées depuis quelques années dans le cadre d'initiatives nationales, régionales et des Nations unies.

Les lignes directrices s'adressent à tous ceux qui participent à la coopération au développement de la CE dans le domaine de la gestion et de l'utilisation de l'eau, comme les instances publiques et le secteur privé. Elles se situent dans la lignée des approches adoptées par les États membres de l'Union européenne, les pays partenaires et d'autres donateurs.

Objet et concepts clés

À travers les lignes directrices, la CE établit une approche stratégique et holistique à la gestion et l'utilisation de l'eau.

Les principes directeurs constituent le premier élément clé des lignes directrices. Les 19 principes sont regroupés en six rubriques, à savoir:

  • les aspects institutionnels et de gestion;
  • les aspects sociaux tels que la promotion d'une approche participative de la population;
  • les aspects économiques et financiers;
  • les aspects environnementaux, notamment la protection de l'environnement;
  • l'information, l'éducation et la communication;
  • les aspects technologiques.

Le second élément clé de l'approche est l'élaboration des domaines cibles. Les domaines particulièrement visés sont les suivants:

  • l'évaluation et la planification des ressources en eau;
  • les services de base d'alimentation en eau et d'assainissement;
  • les services municipaux d'eau et d'assainissement;
  • l'utilisation et la gestion agricoles de l'eau.

Outre les principes directeurs et les domaines cibles, les lignes directrices comprennent des thèmes prioritaires d'action. Il s'agit notamment des thèmes suivants :

  • le développement institutionnel et le renforcement des capacités;
  • l'élaboration des structures participatives chargées de veiller à l'équité des sexes;
  • la gestion des ressources naturelles;
  • l'amélioration des connaissances de base de la gestion de l'eau;
  • la gestion de la demande et de la tarification;
  • la sensibilisation et la communication.

Mise en œuvre de l'approche stratégique

La mise en œuvre de l'approche et l'application de ses principes est facilitée par des aides pratiques comprises dans les lignes directrices. L'outil principal est la Gestion du cycle de projet (GCP), dont les différentes phases de planification et de mise en œuvre inscrivent les projets dans une structure temporelle et logique :

  • programmation;
  • identification;
  • instruction;
  • financement;
  • mise en œuvre;
  • évaluation.

Une série de listes de questions clés facilite aussi l'application des principes directeurs et la GCP en identifiant les problèmes susceptibles d'être rencontrés et en proposant des réponses aux questions principales. Cependant, cet ensemble de questions-réponses ne constitue pas un manuel normatif et absolu.

Un grand nombre d'outils complémentaires sont proposés. Ils comprennent des aides spécifiques aux projets et des informations relatives aux structures et aux instruments de financement de la CE dans ce domaine.

Dernière modification le: 12.09.2007
Avis juridique | À propos de ce site | Recherche | Contact | Haut de la page