RSS
Index alphabétique
Cette page est disponible en 15 langues
Nouvelles langues disponibles:  CS - HU - PL - RO

We are migrating the content of this website during the first semester of 2014 into the new EUR-Lex web-portal. We apologise if some content is out of date before the migration. We will publish all updates and corrections in the new version of the portal.

Do you have any questions? Contact us.


Coopération et dialogue entre l'UE, l'Afrique et la Chine

Un partenariat tripartite entre l’Union européenne (UE), l’Afrique et la Chine doit contribuer à relever les défis mondiaux liés au développement et à mieux adapter les stratégies de coopération sur les besoins de l’Afrique.

ACTE

Communication de la Commission au Conseil, au Parlement européen, au Comité économique et social européen et au Comité des régions du 17 octobre 2008 intitulée l'UE, l'Afrique et la Chine: vers un dialogue et une coopération trilatéraux [COM(2008) 654 final - Non publié au Journal officiel].

SYNTHÈSE

La Commission propose une nouvelle approche tripartite afin de renforcer la coopération et le dialogue entre l’Union européenne (UE), l’Afrique et la Chine. La Commission reconnaît l'intérêt commun de compléter les partenariats bilatéraux existants afin de favoriser le développement stable et durable de l’Afrique.

L’UE, l'Afrique et la Chine devraient fonder cette coopération sur des objectifs communs définis de façon progressive, en cohérence avec les stratégies de développement national et régional.

Cette nouvelle approche peut permettre de travailler conjointement sur les questions de développement et d’accroître l’efficacité de l’aide. Le partage d'expériences et de bonnes pratiques devrait participer à cet objectif, notamment concernant les instruments financiers, l'aide publique au développement (ADP) et les investissements directs étrangers (IDE).

Dans une première phase, le partenariat pourrait se concentrer sur quatre objectifs prioritaires:

  • le renforcement de la sécurité et le soutien aux opérations de maintien de la paix;
  • le développement d’infrastructures durables et abordables, de nature à renforcer les capacités d’interconnexion et l’intégration régionale. Le partenariat UE-Afrique pour les infrastructures pourrait contribuer à cet objectif;
  • la protection de l’environnement et la gestion des ressources naturelles dans une perspective de croissance économique et commerciale. La Commission propose de coopérer avec l’Union africaine (UA) et les pays africains, afin de favoriser la gestion durable, les transferts de technologies et les investissements;
  • l’augmentation de la production agricole, de la qualité de la production et de la sécurité alimentaire, notamment en vu d’atteindre les objectifs du programme détaillé de développement de l’agriculture africaine.

Le partenariat tripartite constitue un prolongement des dialogues politiques bilatéraux conduits entre l’Union Africaine (UA), l’UE et la Chine, ainsi que du dialogue entre l’UE et la Chine. Le partenariat reposera sur la conduite de dialogues stratégiques réguliers ainsi que sur des consultations spécifiques.

La Commission propose d’établir un réseau d’échanges et d’informations entre les autorités nationales et régionales compétentes. La tenue d’une rencontre annuelle de coordination des partenaires de développement devrait contribuer à évaluer les priorités de coopération, en intégrant les initiatives des organisations internationales, des bailleurs de fonds et de la société civile.

Contexte

Lors du sommet tenu à Lisbonne en 2007, les chefs d'État et de gouvernement de l'UE et des pays africains ont adopté un nouveau partenariat stratégique commun. Cette stratégie offre un cadre global pour approfondir les relations UE-Afriques et un plan d'action pour la période 2008-2010. L'UE est le premier bailleur d’aide publique au développement (APD) et le premier partenaire commercial de l'Afrique. Ce partenariat vise aussi à établir des synergies avec d'autres partenaires et bailleurs de fonds internationaux.

La coopération entre la Chine et l'Afrique est principalement axée sur les échanges commerciaux, les investissements, les projets d'infrastructure, l'aide dans les domaines sociaux et la formation. Ce partenariat a été renforcé par l'adoption d’une nouvelle stratégie en 2006 lors du forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC).

Leurs mécanismes de coopérations respectifs participent à la réalisation des objectifs du partenariat pour le développement (OMD) et à l’insertion de l’Afrique dans l’économie mondiale.

Dernière modification le: 20.02.2009

Voir aussi

Pour des informations complémentaires visitez les sites Internet suivant:

  • Union africaine (UA)
  • Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC)
  • Déclaration conjointe du 10ème sommet Chine-UE, à Pékin, le 28 novembre 2007 (EN )
Avis juridique | À propos de ce site | Recherche | Contact | Haut de la page