Interprétation
09/10/2018

Travailler comme interprète free-lance pour les institutions de l’UE

Le Parlement européen, la Commission européenne et la Cour de justice de l’Union européenne disposent chacun de leur propre service d’interprétation, mais ils sélectionnent conjointement leurs interprètes free-lance.

Les interprètes free-lance travaillent régulièrement aux côtés des interprètes permanents dans les services d’interprétation du Parlement européen, de la Commission européenne et de la Cour de justice. Ils travaillent principalement dans les 24 langues officielles de l’UE, mais toutes les langues sont prises en considération. Les interprètes free-lance ne sont soumis à aucune exigence de nationalité.

Pour devenir interprète free-lance, vous devez réussir un test d’accréditation. Vous trouverez toutes les informations utiles sur les différentes étapes du cycle de test ci-après. Consultez le calendrier pour connaître les prochains tests d’accréditation organisés pour votre langue.

1. Admissibilité

Vous devez posséder:

  • une licence en interprétation de conférence (4 années)
    ou

  • un master en interprétation de conférence
    ou

  • une licence dans n’importe quelle matière et
    un diplôme postuniversitaire en interprétation de conférence sanctionnant au moins une année d’études à temps plein
    ou
    au moins une année d’expérience professionnelle en tant qu’interprète de conférence au niveau requis pour des réunions internationales (l’expérience en tant qu’interprète devant les tribunaux, interprète de liaison, interprète d’entreprise ou interprète de service public ne sera pas prise en considération).

2. Profils linguistiques et calendrier

Consultez les profils linguistiques actuellement demandés par les services d’interprétation de l’UE. Ils sont susceptibles d'évoluer afin de refléter les besoins de recrutement du moment.

Les tests sont programmés en fonction des besoins de recrutement des institutions. Un calendrier indicatif des tests de présélection et d’accréditation est publié chaque année, mais il est susceptible d’être modifié.

3. Test de présélection

Si votre candidature est jugée admissible par un comité d’instruction interinstitutionnel et conforme à nos exigences en matière de profils linguistiques, vous serez invité(e) à effectuer un test de présélection en ligne.

Ce test consiste en une interprétation simultanée d’un discours de 10-12 minutes vers votre langue A. Le comité d’instruction choisit la langue passive pour votre test parmi les langues suivantes: DE, EN, ES, FR ou IT.

Vous pouvez passer le test dès que vous avez reçu le courriel d’invitation, à condition de respecter les délais impartis (période de test). Vous pouvez effectuer le test là où vous le souhaitez, tant que votre appareil satisfait à toutes les exigences techniques. C’est pourquoi il est important de lire attentivement notre guide de l’utilisateur pour les tests de présélection.

L’équipe du Parlement européen chargée des tests vous enverra vos résultats une fois la période d’évaluation terminée.

4. Test d’accréditation

Si vous réussissez le test de présélection, vous pourrez être invité(e) à passer le test d’accréditation, sous réserve de nos capacités et des besoins des services.

Le test d’accréditation comprend, pour chaque langue testée:

  • l’interprétation consécutive d’un discours (± 6 minutes);

  • l’interprétation simultanée d’un discours (10-12 minutes).

Vous serez testé(e) à partir de vos langues passives vers votre langue active et/ou retour, selon les langues choisies dans votre profil par le comité d’instruction et en fonction des besoins des services.

Au moins un des discours porte sur un thème lié à l’UE; des discours vidéo enregistrés peuvent être utilisés pour les tests d'interprétation simultanée.

Le test d’accréditation a lieu à Bruxelles. Consultez le calendrier pour votre langue.

Le comité de sélection évaluera vos performances sur la base des critères de notation; il vous communiquera le résultat après le test et vous le confirmera par écrit ultérieurement.

Si vous avez été invité(e) à passer le test d’accréditation, lisez nos conseils.

5. Base de données commune

Les candidats ayant réussi le test d’accréditation sont inscrits dans la base de données commune des agents interprètes de conférence (AIC) accrédités et peuvent être recrutés par les trois services d’interprétation de l’Union européenne.

L'inscription dans la base de données commune n'ouvre pas de droit au recrutement.

6. Poser votre candidature

Maintenant que vous connaissez toutes les étapes, vous pouvez compléter le formulaire de candidature en ligne.

Vous devrez fournir:

  • votre CV;

  • vos certificats et/ou diplômes détaillant les notes obtenues pour chaque cours d’interprétation;

  • le cas échéant, la preuve d’une expérience suffisante en tant qu’interprète de conférence (l’expérience en tant qu’interprète devant les tribunaux, interprète de liaison, interprète d’entreprise ou interprète de service public ne sera pas prise en considération);

  • pour les langues qui ne sont pas couvertes par un certificat ou un diplôme, vous devez indiquer comment les connaissances linguistiques ont été acquises (par une attestation ou une déclaration personnelle, par exemple).

Vous recevrez un accusé de réception après avoir soumis votre candidature.

Vous pouvez poser votre candidature à tout moment, mais nous vous conseillons de vérifier les délais spécifiques applicables par langue A dans le calendrier de test indicatif.

Foire aux questions

Documents de référence

Documents juridiques et financiers

Les parties ayant signé la version française, celle-ci prévaut sur toutes les autres langues.

Pour les candidats AIC invités au test d’accréditation: contribution financière aux frais de voyage et de séjour