Union Européenne

L’UE en bref

L'Union européenne (UE) est une union politique et économique unique au monde entre 28 pays couvrant une bonne partie du continent européen.

Cette entité qui allait devenir l'UE est née au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Son premier objectif était de renforcer la coopération économique, en partant du principe que les pays liés par des échanges commerciaux deviennent économiquement interdépendants, et sont donc moins enclins à entrer en conflit.

La Communauté économique européenne (CEE) a ainsi été créée en 1958, instaurant une coopération économique de plus en plus étroite entre six pays: l'Allemagne, la Belgique, la France, l'Italie, le Luxembourg et les Pays-Bas. Depuis, un immense marché unique a vu le jour, qui continue à croître et à développer tout son potentiel.

D'une union économique à une union politique

Ce qui avait commencé comme une union purement économique s'est transformé en une organisation englobant de nombreux domaines politiques, tels que le climat, l'environnement, la santé, les relations extérieures et la sécurité, la justice et les migrations. Pour refléter cette évolution, la Communauté économique européenne (CEE) a changé de nom pour devenir l'Union européenne (UE), en 1993.

L'Union européenne est fondée sur l'État de droit: toutes ses actions reposent sur des traités, auxquels tous les États membres adhèrent démocratiquement et de leur plein gré.

L'UE est également régie par le principe de la démocratie représentative: les citoyens sont directement représentés au niveau de l'Union au Parlement européen, tandis que les États membres sont représentés au Conseil européen et au Conseil de l'UE.

Stabilité, monnaie unique, mobilité et croissance

Facteur de paix, de stabilité et de prospérité depuis plus d'un demi-siècle, l'Union européenne a contribué à élever le niveau de vie des Européens et donné naissance à une monnaie unique, l'euro. En 2012, l'UE a reçu le prix Nobel de la paix pour avoir fait avancer la paix, la réconciliation, la démocratie et les droits de l'homme en Europe.

Grâce à la suppression des contrôles aux frontières entre les pays de l'UE, il est aujourd'hui possible de circuler librement sur presque tout le continent. Il est ainsi devenu beaucoup plus facile de vivre, travailler et voyager dans un autre pays de l'UE.

Le marché unique, ou intérieur, de l'UE permet la libre circulation des marchandises, des services, des capitaux et des personnes. Il est le principal moteur de l'économie européenne. Un des autres grands objectifs de l'UE est de développer cette immense ressource dans d'autres domaines, tels que l'énergie, la connaissance et les marchés des capitaux, afin que les Européens puissent pleinement en bénéficier.

Droits de l'homme et égalité

Un des principaux objectifs de l'UE est de promouvoir les droits de l'homme, aussi bien dans l'Union que dans le reste du monde. Les valeurs fondamentales de l'UE sont la dignité humaine, la liberté, la démocratie, l’égalité, l’état de droit et le respect des droits de l'homme. Depuis l'entrée en vigueur du traité de Lisbonne, en 2009, tous ces droits sont réunis dans un même document, la Charte des droits fondamentaux. Les institutions européennes ont l'obligation légale de la respecter, de même que les États membres, lorsqu'ils appliquent la législation européenne.

Des institutions démocratiques et transparentes

Alors qu'elle a accueilli de nouveaux pays, l'UE cherche à rendre ses institutions plus transparentes et plus démocratiques. Ainsi, les pouvoirs du Parlement européen, qui est élu au suffrage universel direct, ont été étendus, et les parlements nationaux, qui travaillent aux côtés des institutions européennes, jouent un rôle renforcé. Enfin, les moyens mis à la disposition des citoyens européens pour participer au processus d'élaboration des politiques ne cessent de se multiplier.