Chemin de navigation

Traités européens

Les traités européens sont le fondement de l'Union européenne: toute action entreprise par l'UE découle de ces traités, qui ont été approuvés librement et démocratiquement par tous les États membres. Ainsi, si un domaine politique n'est pas cité dans un traité, la Commission ne peut pas proposer de légiférer dans ce domaine.

Les traités européens sont des accords contraignants adoptés par tous les États membres de l'Union européenne. Ils définissent les objectifs poursuivis par l'UE, les règles de fonctionnement des institutions européennes, les procédures à suivre pour prendre des décisions et les relations entre l'UE et les États membres.

Ces traités sont modifiés pour satisfaire à différents objectifs: renforcer l'efficacité et la transparence de l'UE, procéder aux adaptations nécessaires pour accueillir de nouveaux États membres et élargir la coopération entre les pays de l'UE à de nouveaux domaines, comme la monnaie unique.

Les institutions européennes adoptent des actes législatifs, en accord avec les traités, que les États membres doivent ensuite mettre en œuvre. Les textes des traités, la législation, la jurisprudence et les propositions législatives peuvent être consultés intégralement dans EUR-Lex, la base de données de la législation européenne.

Textes complets:


Les principaux traités sont les suivants:

Traité de Lisbonne

Signature: 13 décembre 2007

Entrée en vigueur: 1er décembre 2009

Objectif: rendre l'UE plus démocratique, efficace et apte à affronter les problèmes mondiaux tels que le changement climatique.

Principales modifications: renforcement des pouvoirs du Parlement européen, modification des procédures de vote au Conseil, introduction de l'initiative citoyenne, instauration d'une présidence stable du Conseil européen, création du poste de Haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et d'un nouveau service diplomatique européen.

Le traité de Lisbonne définit clairement:

  • les compétences attribuées à l'UE;
  • les compétences attribuées aux États membres;
  • les compétences partagées.

Le traité établissant une Constitution pour l'Europe pdf - 3 MB [3 MB] čeština (cs) dansk (da) Deutsch (de) eesti keel (et) ελληνικά (el) English (en) español (es) Gaeilge (ga) italiano (it) latviešu valoda (lv) lietuvių kalba (lt) magyar (hu) Malti (mt) Nederlands (nl) polski (pl) português (pt) slovenčina (sk) slovenščina (sl) suomi (fi) svenska (sv) (2004), qui poursuit des objectifs semblables à ceux du traité de Lisbonne, a été signé mais n'a jamais été ratifié.

Traité de Nice

Signature: 26 février 2001

Entrée en vigueur: 1er février 2003

Objectif: réformer les institutions afin que l'UE continue à fonctionner efficacement après l'élargissement à 25 États membres.

Principales modifications: nouvelles méthodes pour modifier la composition de la Commission et redéfinir le système de vote au Conseil.

Texte intégral du traité de Nice

Traité d'Amsterdam

Signature: 2 octobre 1997

Entrée en vigueur: 1er mai 1999

Objectif: réformer les institutions européennes en vue de l'adhésion de nouveaux États membres.

Principales modifications: amendement, renumérotation et consolidation des traités UE et CE. Processus décisionnel plus transparent (recours accru à la procédure de codécision).

Texte intégral du traité d'Amsterdam pdf - 3 MB [3 MB] dansk (da) Deutsch (de) ελληνικά (el) English (en) español (es) Gaeilge (ga) italiano (it) Nederlands (nl) português (pt) suomi (fi) svenska (sv)

Traité sur l'Union européenne (traité de Maastricht)

Signature: 7 février 1992

Entrée en vigueur: 1er novembre 1993

Objectif: préparer la création de l'Union monétaire européenne et jeter les bases d'une union politique (citoyenneté européenne, politique étrangère et de sécurité commune, coopération dans le domaine de la justice et des affaires intérieures).

Principales modifications: création de l'Union européenne et introduction de la procédure de codécision, qui donne plus de poids au Parlement dans les prises de décision. Instauration de nouvelles formes de coopération entre les États membres, par exemple dans les domaines de la défense, de la justice et des affaires intérieures.

Texte intégral du traité de Maastricht pdf - 4 MB [4 MB] dansk (da) Deutsch (de) ελληνικά (el) English (en) español (es) Gaeilge (ga) italiano (it) Nederlands (nl) português (pt)

Acte unique européen

Signature: 17 février 1986 (Luxembourg) / 28 février 1986 (La Haye)

Entrée en vigueur: 1er juillet 1987

Objectif: réformer les institutions pour préparer l'adhésion du Portugal et de l'Espagne et accélérer le processus décisionnel en vue de l'instauration du marché unique.

Principales modifications: extension du vote à la majorité qualifiée au sein du Conseil (limitant ainsi la possibilité pour un pays d'opposer seul son veto à une proposition de législation), création des procédures de coopération et d'avis conforme, donnant plus d'influence au Parlement.

Texte intégral de l'Acte unique européen pdf - 9 MB [9 MB] dansk (da) Deutsch (de) ελληνικά (el) English (en) español (es) Gaeilge (ga) italiano (it) Nederlands (nl) português (pt)

Traité de fusion (traité de Bruxelles)

Signature: 8 avril 1965

Entrée en vigueur: 1er juillet 1967

Objectif: moderniser les institutions européennes.

Principales modifications: création d'une seule Commission et d'un seul Conseil pour les trois Communautés européennes existant à l'époque (CEE, Euratom et CECA). Abrogé par le traité d'Amsterdam.

Texte intégral du traité de fusion

Traités de Rome – CEE et EURATOM

Signature: 25 mars 1957

Entrée en vigueur: 1er janvier 1958

Objectif: créer la Communauté économique européenne (CEE) et la Communauté européenne de l'énergie atomique (CEEA ou Euratom).

Principales modifications: introduction de la coopération économique dans les efforts d'intégration européenne.

Traité instituant la Communauté économique européenne
Traité instituant la Communauté européenne de l'énergie atomique pdf - 533 KB [533 KB] български (bg) čeština (cs) dansk (da) Deutsch (de) eesti keel (et) ελληνικά (el) English (en) español (es) Gaeilge (ga) italiano (it) latviešu valoda (lv) lietuvių kalba (lt) magyar (hu) Malti (mt) Nederlands (nl) polski (pl) português (pt) română (ro) slovenčina (sk) slovenščina (sl) suomi (fi) svenska (sv)

Traité instituant la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA)

Signature: 18 avril 1951

Entrée en vigueur: 23 juillet 1952

Expiration: 23 juillet 2002

Objectif: créer une interdépendance entre les États membres dans les domaines du charbon et de l'acier, de façon à ce qu'un pays ne puisse plus mobiliser ses forces armées à l'insu des autres. Cette initiative a permis d'apaiser les tensions et de dissiper le climat de méfiance entre les pays après la Seconde Guerre mondiale. Le traité CECA a expiré en 2002.

Texte intégral du traité instituant la Communauté européenne du charbon et de l'acier

Les traités fondateurs ont également été modifiés chaque fois que de nouveaux pays ont adhéré à l'Union européenne:

  • 1973: Danemark, Irlande et Royaume-Uni
  • 1981: Grèce
  • 1986: Espagne et Portugal
  • 1995: Autriche, Finlande et Suède
  • 2004: République tchèque, Chypre, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pologne, Slovaquie et Slovénie
  • 2007: Bulgarie et Roumanie
  • 2013: Croatie.

 Téléchargements

CONTACT

Demandes d'informations d'ordre général

Appelez le
00 800 6 7 8 9 10 11 Fonctionnement du service

Envoyez vos questions par courriel

Coordonnées des institutions, contacts avec la presse et visites

Aidez-nous à améliorer ce site

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

OuiNon

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?