Language selector

Choisir le contraste élevéChoisir la taille de caractères normaleAugmenter la taille de caractères

Cette page est disponible en 24 langues

Droit


Droit

Profil

 

Une vidéo présente plusieurs fonctionnaires travaillant avec nous dans le domaine juridique: Agnis (Commission européenne, Secrétariat général), Silvija (Commission européenne, direction générale de l'environnement) et Simonetta (Conseil de l'Union européenne).

Haut de la page

Juriste (AD)

Les institutions de l'UE mettent en œuvre des lois qui influent sur la vie des 500 millions de personnes vivant dans les 28 pays de l'UE.
Les juristes qui travaillent dans ces institutions collaborent avec des collègues de nationalités très diverses. Ils sont chargés:

  • d'élaborer un grand nombre d'initiatives législatives;
  • de rédiger des documents d'orientation;
  • de travailler en coordination avec les autorités nationales afin d'améliorer la législation des différents pays de l'UE;
  • de conduire des analyses et des recherches approfondies;
  • de fournir des conseils et avis juridiques au personnel d''encadrement;
  • de mettre en œuvre des programmes d'action;
  • de superviser et d'assister leurs collègues.

 

Qualifications (à titre indicatif)

Critères d'admission:

  • maîtrise d'au moins 2 langues officielles de l'Union européenne (dont l'une doit obligatoirement être l'anglais, le français ou l'allemand);
  • diplôme universitaire en droit (ou obtention du diplôme dans l'année) pour un recrutement au grade AD 5;
  • expérience professionnelle de plusieurs années en rapport avec la fonction pour un recrutement à un grade supérieur (grade AD 7).

Haut de la page

Juriste linguiste (AD 7)

Les juristes linguistes de l'UE jouent un rôle crucial dans l'élaboration de la législation, en veillant à ce que les textes législatifs aient la même signification dans toutes les langues européennes.
La fonction requiert des juristes compétents dotés d'excellentes capacités linguistiques et possédant une expérience dans le domaine de la rédaction, de la correction ou de la révision de textes juridiques. Les juristes linguistes doivent être capables de déterminer avec précision le message véhiculé par les textes législatifs, et de le transposer fidèlement dans leur langue maternelle.

 

Qualifications (à titre indicatif)

Critères d'admission:

  • excellente maîtrise d'une langue officielle de l'Union européenne et connaissance approfondie d'au moins 2 autres langues;
  • diplôme universitaire en droit.

Une expérience dans la traduction de textes juridiques et la maîtrise d'autres langues sont considérées comme des atouts.

Haut de la page