Chemin de navigation

Autres outils

  • Version imprimable
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte

Mesurer les progrès dans la lutte contre le travail des enfants dans le monde entier et en Europe

14/01/2014

En septembre 2013, quatre ans après sa publication de 2008, l'Organisation Internationale du Travail a publié son tout dernier rapport sur le travail des enfants dans le cadre de sa série de rapports visant à évaluer le travail des enfants dans le monde. Les estimations suggèrent que les enfants travailleurs sont au nombre de 168 millions (11 % des enfants dans le monde) et que 85 millions effectuent des travaux dangereux qui mettent en péril leur santé, leur développement moral ou leur sécurité. Le rapport se divise en quatre parties qui présentent les principaux résultats des toutes dernières estimations avant de passer à des estimations détaillées, de souligner les tendances entre 2000-2013 et de proposer des priorités pour l'avenir.

Un panorama du travail des enfants dans le monde

Malgré des progrès dans domaine du travail des enfants, comme l'indique la diminution de près d'un tiers du nombre des enfants travailleurs entre 2000 et 2012, le rapport reste prudent et souligne que nous sommes encore trop loin d'un monde où le travail des enfants n'existerait pas. En s'appuyant sur des données portant sur des enfants au travail âgés de 5 à 17 ans, sur le travail des enfants et le travail dangereux, l'analyse de l'OIT indique que le nombre d'enfants travailleurs est le plus élevé en Afrique subsaharienne (21,4 %), suivie de l'Asie-Pacifique (9,3 %), de l'Amérique Latine et des Caraïbes (8,8 %), du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord (8,4 %). Le rapport souligne qu'environ 1 enfant sur 5 entre 5 et 17 ans en Afrique subsaharienne travaille. Les données indiquent également un déséquilibre entre les sexes : 100 millions de garçons travaillant dans le monde contre 70 millions de filles ; de plus, le rapport note une diminution de 40 % du travail des enfants parmi les filles entre 2000 et 2012, contre 25 % pour les garçons.

Une perspective européenne

Bien que le rapport de l'OIT présente peu de données sur le travail des enfants dans les pays à revenu élevé, une récente déclaration du Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe (août 2013) indique que le travail des enfants demeure un problème en Europe. Dans son Carnet des droits de l'homme, Nils Mui┼żnieks souligne le fait qu'en raison de l'augmentation des taux de chômage, certaines familles en Europe ont dû faire travailler leurs enfants. Bien qu'il y ait peu de données sur l'Europe, l'étude des Nations Unies suggère que dans certains pays européens, la proportion des enfants de moins de 16 ans qui travaillent se situe entre 5 % et 29 %. Dans certains pays d'Europe de l'Est, les enfants travaillent dans des secteurs tels que le bâtiment, l'agriculture ou encore dans de petites fabriques. Le Commissaire ajoute également que les enfants des populations roms sont particulièrement menacés, de même que les migrants non accompagnés.

 

Subscribe
Unsubscribe