Chemin de navigation

Autres outils

  • Version imprimable
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte

Le réseau européen d'experts indépendants en inclusion sociale publie un rapport sur la mise en œuvre de la Recommandation de la Commission européenne intitulée : Investir dans l'enfance pour briser le cercle vicieux de l'inégalité

16/05/2014

Le réseau européen d'experts indépendants en inclusion sociale a été invité à préparer des rapports de pays pour les 28 États membres de l'UE sur la mise en œuvre de la recommandation de la Commission européenne intitulée : Investir dans l'enfance pour briser le cercle vicieux de l'inégalité (la Recommandation). Les rapports exposent ce que les experts considèrent comme des priorités d'action dans chaque État membre et ont pour objectif d'aider la Commission et les États membres de l'UE à réaliser la mise en œuvre et le suivi de la Recommandation. Le rapport de synthèse propose une série de suggestions pour faciliter l'application de la recommandation au niveau national et européen, en s'appuyant sur les principales conclusions des rapports nationaux. Les 28 rapports et un rapport de synthèse sont maintenant disponibles en ligne.

(c) iStock

Bref aperçu des principales conclusions du rapport de synthèse

L'une des principales conclusions du rapport de synthèse est que bien que des améliorations aient été identifiées dans tous les pays, les États membres qui connaissent les plus hauts niveaux de pauvreté infantile et d'exclusion sociale semblent avoir davantage de difficultés à adapter les politiques et à investir dans des mesures plus efficaces. De plus, les politiques préconisées dans la Recommandation semblent être efficaces pour lutter contre la pauvreté infantile et pour améliorer le bien-être des enfants, dans la mesure où les pays les mieux aptes à promouvoir l'inclusion sociale et le bien-être des enfants semblent avoir déjà mis en place bon nombre des mesures mentionnées dans la Recommandation.

Les familles sont touchées de façon disproportionnée par la crise économique et financière et dans de nombreux pays, les gouvernements nationaux ne tiennent pas suffisamment compte de l'impact des mesures d'austérité sur les enfants et leurs familles. Bien que la Recommandation préconise une approche à long terme d'investissement dans des services destinés aux enfants et à leur famille, la suppression des aides a tendance à avoir un impact à court terme qui conduit à une perte de revenus, de protection et de services adéquats pour ces groupes lorsqu'ils en ont le plus besoin. De plus, en ce qui concerne la mise en œuvre de la stratégie Europe 2020, la plupart des États membres n'ont accordé qu'une priorité limitée à l'inclusion sociale et au bien-être des enfants. La situation des minorités ethniques et des enfants handicapés a commencé à faire l'objet d'une attention accrue dans les divers pays, en raison du fait que ces groupes ont été les plus gravement touchés par la crise. Dans l'ensemble, les fonds européens sont déjà en grande partie utilisés pour soutenir des mesures qui ciblent les enfants les plus durement touchés par la pauvreté infantile et l'exclusion sociale. Cependant, dans de nombreux pays, ces fonds pourraient être utilisés de façon plus stratégique, ce qui signifie que dans la prochaine période de programmation, les fonds de l'UE pourraient jouer un rôle central pour contribuer à la mise en œuvre de la Recommandation.

Recommandations

Le rapport de synthèse fait une liste des recommandations clés comme l'intégration de la Recommandation dans la stratégie Europe 2020, ce qui exigerait entre autres que les États membres incluent des priorités clés pour appliquer la Recommandation dans leurs programmes de réformes nationaux et fixer un objectif européen correspondant à l'objectif global d'Europe 2020 en matière de lutte contre la pauvreté infantile et l'exclusion sociale.  Afin de mieux intégrer Investir dans l'enfance dans la politique européenne, on pourrait promouvoir le bien-être de l'enfant en tant qu'élément de la dimension sociale de l'Union économique et monétaire et en faire un élément fondamental de la Méthode ouverte de coordination sociale. De plus, les institutions de l'UE et les États membres pourraient évaluer l'impact ex-ante et ex-post des programmes et mesures d'austérité sur les enfants et leur famille afin que les mesures d'austérité mises en place protègent les enfants. Le rapport de synthèse met également l'accent sur les faiblesses dans l'élaboration de politiques factuelles dans plusieurs pays et propose de fournir des données plus globales et plus récentes sur le bien-être de l'enfant et la pauvreté infantile. Les auteurs ont également identifié le rôle fondamental des fonds de l'UE pour la mise en œuvre de la Recommandation. Les Fonds structurels pourraient tout particulièrement être utilisés pour soutenir des mesures d'inclusion sociale dans la prochaine phase de programmation.

Perspectives

L'une des principales recommandations concernant la Plateforme européenne pour l'investissement dans l'enfance (EPIC) concerne un meilleur échange d'expérience et de bonnes pratiques. L'EPIC est considérée par la Commission européenne comme une étape pertinente pour soutenir la mise en œuvre de la Recommandation grâce à un meilleur échange d'expérience et de bonnes pratiques sur les politiques et pratiques efficaces au niveau des États membres. Les pratiques basées sur des données probantes collectées par l'EPIC ont pour but de fournir un tableau complet des pratiques les plus efficaces actuellement utilisées dans l'Union européenne. Les auteurs du rapport de synthèse proposent d'autres options, par exemple que dans le cadre du train de mesures sur les investissement sociaux (SIP) la Banque de connaissances accorde la priorité aux questions de pauvreté infantile et d'exclusion sociale et soit reliée à l'EPIC ; que l'on confie au réseau sur la politique sociale européenne la tâche de rendre compte des progrès de mise en œuvre de la Recommandation ; et qu'un groupe d'États membres qui font face à des difficultés similaires partagent davantage leurs expériences.

Subscribe
Unsubscribe