Chemin de navigation

Autres outils

  • Version imprimable
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte

Étude sur l'impact de l'argent sur l'avenir des enfants (The London School of Economics and Political Science, 2013)

05/12/2013

Une nouvelle recherche commandée par la Joseph Rowntree Foundation examine la relation de cause à effet entre les revenus des ménages et l'avenir des enfants. Le rapport rédigé par Kitty Stewart et Kerris Cooper (Centre pour l'analyse de l'exclusion sociale, London School of Economics and Political Science)  étudie de manière systématique des éléments de preuves obtenus à l'étranger sur les résultats sociaux, éducatifs, médicaux et comportementaux des enfants. L'une des conclusions clés de l'étude est que l'argent joue un rôle important dans l'avenir des enfants : le rapport entre le niveau socio-économique des enfants et leur niveau cognitif, leur santé et leur comportement social futurs va au-delà de la simple corrélation - les enfants issus de familles moins aisées obtiennent de moins bons résultats dans ces domaines en partie parce qu'ils sont plus pauvres.

 

Méthodes et portée des travaux

L'examen systématique a analysé 34 études admissibles de 1988 à 2012, fondées sur des preuves provenant des États-Unis mais aussi du Royaume-Uni, de Norvège et du Mexique. Cet examen posait un certain nombre de questions : l'argent fait-il une différence, quelle différence fait-il, pourquoi le revenu du ménage importe-t-il, s'il importe plus à certains âges qu'à d'autres, combien de temps les effets durent-ils ? Les preuves sont plus concluantes en ce qui concerne l'impact de l'argent sur le développement cognitif, les niveaux d'instruction et le développement socio-comportemental des enfants. Les auteurs ont constaté que la majorité des études consultées montraient l'impact positif du revenu sur de nombreux résultats concernant les enfants, que ce soit sur le plan scolaire (les études américaines ont découvert un impact sur la réussite scolaire des enfants), de la santé (des études mexicaines ont noté une amélioration de l'IMC en fonction de l'âge lorsque le ménage bénéficiait de transferts monétaires), ou socio-comportemental (plusieurs études ont mis en lumière un rapport entre la réussite scolaire et un niveau socio-économique plus élevé). Les auteurs ont également consulté des études qui présentaient des preuves concluantes sur des résultats intermédiaires comme la santé mentale maternelle ou le cadre d'apprentissage familial plus vaste.

Conclusions sur l'argent et l'avenir des enfants 

Certaines études ont indiqué que l'impact sur les résultats scolaires et cognitifs d'une augmentation du revenu de 1 000 dollars était plus ou moins identique aux effets estimés de montants similaires consacrés à la petite enfance ou à la scolarisation. Les données de ces études avancent que l'on peut s'attendre à ce qu'une augmentation du revenu du ménage réduise considérablement l'écart entre les enfants de milieux socio-économiques plus modestes et les autres, une fois adultes, sans pour autant gommer toutes ces différences.

Subscribe
Unsubscribe