Chemin de navigation

Autres outils

  • Version imprimable
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte

La Commission européenne publie un rapport d'étape sur les objectifs de Barcelone

04/07/2013

Le 3 juin 2013, la Commission européenne a publié un rapport d'étapepdf Choisir les traductions du lien précédent  sur les objectifs de Barcelone, convenus en 2002, sur l'amélioration des services de garde d'enfants.

Les principales conclusions pour 2010 sont que huit États membres seulement ont atteint les objectifs fixés par le Conseil européen de Barcelonepdf, qui stipulait que des structures d'accueil doivent être mises en place pour 90 % au moins des enfants ayant entre trois ans et l'âge de la scolarité obligatoire et pour au moins 33 % des enfants âgés de moins de trois ans. Le rapport cherche à rappeler l'importance d'un meilleur accès aux structures d'accueil afin d'investir en amont dans le capital humain, mais aussi de promouvoir l'emploi des femmes.

the European Commissions released a progress report on the Barcelona targets for childcare provision in Europe

Un investissement social à fort potentiel

En mettant l'accent sur les structures de garde d'enfants, la Commission s'est fixé comme priorité de donner à chaque enfant un meilleur départ dans la vie. L'éducation et la prise en charge d'enfants d'âge préscolaire sont les pierres angulaires du succès scolaire, de l'intégration sociale, du développement personnel et de l'employabilité, contribuant à éviter le cycle vicieux de l'inégalité et du handicap social. Le rapport met en exergue le large éventail d'initiatives déjà mises en Ĺ“uvre par les États membres, comme le système français qui fournit une allocation aux parents pour qu'ils embauchent des nourrices professionnelles ou le système de chèques pour la garde d'enfants au Luxembourg. Cependant, il conclut qu'en 2010, les structures proposées n'étaient toujours pas conformes aux objectifs de Barcelone de 2002 et que la situation dans certains pays s'était même détériorée.

Obstacles potentiels aux progrès

Le coût élevé de la garde d'enfants reste un problème et il est nécessaire qu'elle soit accessible financièrement à tous les groupes sociaux. Le rapport révèle que 53 % des mères qui citaient l'insuffisance des services de garde pour justifier le fait qu'elles ne travaillaient pas à temps complet ou partiel, considéraient le coût de ces services comme un obstacle. Le rapport mentionne également le problème de la qualité considérée comme insuffisante des services de garde d'enfants, à propos des difficultés rencontrées pour évaluer la qualité et le fait que le secteur emploie souvent du personnel non qualifié.

Dans ce rapport, la Commission réclame une approche plus systémique et intégrée en matière d'éducation et de services de prise en charge préscolaires entre les autorités nationales et locales, en particulier pour les très jeunes enfants de moins de 3 ans. Le rôle de la Commission est clairement souligné et elle renouvelle son engagement à soutenir les États membres en cofinançant les projets, en élaborant d'autres politiques pour un meilleur équilibre vie professionnelle/vie personnelle et en faisant des recommandations propres à chaque pays.

Subscribe
Unsubscribe