Chemin de navigation

Autres outils

  • Version imprimable
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte

Le Commissaire László Andor s'exprime au sujet du Train de mesure sur les investissements sociaux et du rôle de la Plateforme européenne pour l'investissement dans l'enfance

13/03/2013

László Andor, Commissaire chargé de l'Emploi, des Affaires sociales et de l'Inclusion a fait récemment un discours sur la lutte contre la pauvreté et la préservation de la démocratie à travers l'investissement social lors de la Conférence du Conseil de l'Europe intitulée « Pauvreté et inégalité dans les sociétés de droits humains » à Strasbourg. M. Andor souligna l'objectif du Train de mesures sur les investissements sociaux, de la Commission européenne, adopté le 20 février, qui est « de renforcer la participation à l'emploi, de mieux contrôler les dépenses sociales et de mettre en place un système d'imposition plus juste pour corriger les inégalités et lutter contre la pauvreté en Europe. » Ce train de mesures présente un cadre intégré pour une réforme de la politique sociale, qui s'inspire des bonnes pratiques des États membres et réclame une plus grande efficacité pour atteindre les objectifs politiques.

plant held in hands

Réformes stratégiques prévues dans le Train de mesures sur les investissements sociaux

M. Andor présente les trois axes de la réforme stratégique prévue dans le train de mesures dont l'objectif est d'aider les États membres à adapter leurs systèmes de protection sociale aux défis présents et à venir. Le premier axe concerne une utilisation plus efficace des budgets de politique sociale pour de meilleurs résultats sociaux, en ciblant mieux des secteurs particuliers tels que la garde d'enfants, les mesures actives sur le marché du travail et la prise en charge de longue durée et en simplifiant la gestion des prestations, en améliorant l'accès aux services et en abordant les situations individuelles de façon plus ciblée.

Le second axe se base sur trois piliers - l'accès à des services de qualité, l'aide au revenu et des marchés du travail inclusifs - ce qui, allié à des prestations destinées à soulager les inégalités de ressources et à garantir des niveaux de vie adéquats, permettrait une plus grande participation au marché du travail et à la société dans son ensemble.

Des mesures de protection préventives contre les risques, visant plus spécifiquement des situations et des besoins individuels font partie du troisième axe. D'après M. Andor, ces mesures sont destinées à réduire la hausse ultérieure des dépenses sociales et incluent d'autres types de soutien préventif comme la lutte contre le sans-abrisme par le biais de programmes de relogement permanents ou l'atténuation de ses effets grâce à des politiques axées sur le logement.

Les États membres bénéficieront de l'aide des Fonds structurels de l'UE et le train de mesures les aidera à utiliser efficacement les ressources de l'UE, en particulier du Fonds social européen, pour investir dans l'innovation et l'économie sociales.

De plus, M. Andor réclame une plus grande participation des parties prenantes aux consultations, au niveau des États membres et de l'UE, pendant tout le semestre européen, afin d'élargir le succès de la réforme en incluant les partenaires sociaux et la société civile. Il souligna également l'importance de considérer les répercussions individuelles et sociales que pourraient avoir les décisions sur l'assainissement et la croissance budgétaires, afin de garantir l'équité sociale de même que l'efficacité économique favorisant une croissance inclusive.

Le rôle de la plateforme européenne pour l'investissement dans l'enfance

Le Train de mesures fait également des recommandations sur la lutte contre la pauvreté infantile et l'exclusion sociale et cherche à promouvoir le bien-être des enfants grâce à des mesures d'assistance et d'allocations familiales, des services de garderie de qualité et l’accès à l'éducation préscolaire. Ces mesures sont considérées comme bénéfiques pour l'éducation, l'emploi et la réduction des risques sur plusieurs périodes de la vie et pour aider les individus à échapper au piège de la pauvreté intergénérationnelle. M. Andor mentionne la recommandationpdf de la CE « Investir dans l’enfance pour briser le cercle vicieux de l’inégalité », annexée au Train de mesures, qui souligne que la plateforme européenne pour l'investissement dans l'enfance sera utilisée dans le cadre de la Recommandation pour rassembler et diffuser des pratiques novatrices sur cette question. Les pratiques qui se sont avérées positives pour les enfants et les familles des États membres de l'Union européennes seront citées dans la section Bonnes pratiques du site web.

Subscribe
Unsubscribe