Chemin de navigation

Autres outils

  • Version imprimable
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte

Travail de collaboration sur le rôle des grands-parents en Europe, soutenu par la Fondation Calouste Gulbenkian (Calouste Gulbenkian Foundation)

05/07/2012

En partenariat avec la Fondation Calouste Gulbankian (Calouste Gulbenkian Foundation), l’Institut de Gérontologie de King’s College à Londres et la Fondation Beth Johnson (Beth Johnson Foundation), Grandparents Plus mène un projet de recherche majeur sur le rôle des grands-parents dans dix états européens : Danemark, France, Allemagne, Hongrie, Italie, Pays-Bas, Portugal, Roumanie, Espagne et Royaume Uni. Ce projet fait suite au travail mené au cours d’une initiative démarrée en 2008 par la Fondation sur le vieillissement et la cohésion sociale. Le compte rendu 'Être grand-parent en Europe'pdf a été publié en juin 2010 pour Grandparents Plus par l’Institut de Gérontologie en association avec la Fondation Beth Johnson. Il a pour but de contribuer à une amélioration de notre compréhension de l’impact du vieillissement démographique sur nos sociétés afin de guider une meilleure prise de décision politique. En plus de ce compte rendu, un sondage a été mené auprès de grands-parents. Un compte rendu provisoire sera présenté le 28 juin 2012 aux Bureaux d’Information du Parlement européen au Royaume Uni. Le rapport de projet final sera publié au printemps 2013.

child with grandparents

Rapport de cadrage principal et résultats du sondage

Le rapport de 2010pdf est une étude préliminaire de cadrage qui représente la première phase d’une recherche plus vaste. Il fourni une revue de la littérature spécialisée sur le rôle des grands-parents dans la vie de famille en Europe, ainsi qu’aux États Unis, et identifie les principales politiques ayant une influence déterminante sur le rôle des grands-parents. L’étude fait état du rôle de plus en plus important que les grands-parents jouent dans la vie de famille à travers l’Europe. Un sondagepdf a été mené afin de déterminer l’opinion des grands-parents sur les horaires aménagés, des congés grand-parentaux et des avantages pour les grands-parents qui participent de façon significative à la garde d’enfants. 70% des personnes interrogées étaient en faveur d’une aide financière pour les grands-parents qui participent à la garde des enfants afin de permettre aux parents de travailler. 39% des grands-parents étaient en faveur d’une extension des horaires aménagés pour inclure les grands-parents qui ont la garde d’enfants. 38% des grands-parents étaient aussi favorables à l’idée de pouvoir prendre des congés grand-parentaux, similaires aux congés parentaux. La seconde partie de l’étude, réalisée entre 2010 et 2013, fait suite à ces constatations et a pour but d’approfondir le sujet afin de mieux s’adapter à l’évolution du rôle des grands-parents en Europe. Plusieurs résultats clés du rapport de 2010 se retrouvent dans les dix pays étudiés ; il y a cependant certaines nuances dans le rôle joué par les grands-parents entre les pays, ainsi que dans les politiques en rapport direct ou influençant le rôle des grands-parents.

Caractéristiques des grands-parents et relations familiales

Avec le vieillissement de la population, de plus en plus de parents travaillent, et le nombre de foyers monoparentaux allant croissant, le rôle que jouent les grands-parents dans la garde d’enfants augmente de façon constante. Ils fournissent par ailleurs une aide pratique (sociale) et financière importante à leur famille, particulièrement lorsqu’ils ont moins de 75 ans. Dans les familles ayant un enfant souffrant d’un handicap, l’aide apportée par les grands-parents, en particulier une grand-mère, peut prendre plusieurs formes et est importante et précieuse pour les parents. Le compte-rendu suggère que les grand-mères maternelles en particulier sont susceptibles de fournir de l’aide en cas de séparation des parents, ce qui allège les conséquences néfastes potentielles que ceci pourrait avoir sur les parents et les petits-enfants. Toutes les conséquences négatives potentielles d’un divorce sur les relations familiales semblent être plus importantes pour les hommes, que ce soit parmi les parents qui divorcent ou les grands-parents.

Travail, composition du foyer familial et bien-être des membres de la famille

Le soutien apporté dans la garde d’enfants est très variable en Europe, mais les grands-parents sont sans doute plus susceptibles de fournir une alternative entre la garde d’enfant professionnelle et parentale dans les pays où la part des femmes dans la population active est importante. Alors qu’aux États Unis le nombre de foyers pris en charge par un grand-parent est en hausse, la même chose n’a pas été prouvée en Europe ; bien qu’au Royaume Uni, les grands-parents sont plus susceptibles de recevoir la garde d’enfants que tout autre membre de la famille ou ami des parents. En général on trouve que les grands-parents étant impliqués dans leur vie a un impact positif sur le bien-être des enfants. Cependant, l’obésité de l’enfant a été associée à une obésité grand-parentale, ainsi qu’à une influence des grands-parents sur les comportements. Leur participation intensive dans la vie familiale a un impact varié sur les grands-parents eux-mêmes et sur la famille ; un impact positif ou négatif dépend sans doute de détails tels que l’âge des grands-parents, s’ils vivent avec les parents des petits-enfants ou non, et le contexte politique dans lequel ils vivent.

Exemples de politiques familiales européennes progressive qui reconnaissent et récompensent le rôle joué par les grands-parents

Les législations et politiques sociales ne reconnaissent pas souvent le rôle de plus en plus important joué par les grands-parents dans la vie de famille. Il y a cependant quelques exemples de politiques progressives en Europe, en particulier ayant rapport à l’allocation de congés parentaux. En Allemagne, les congés parentaux autorisés peuvent être transférés à un grand-parent si le parent n’est pas en état de prendre soin de l’enfant. Les grands-parents ont aussi droit à des congés payés et sans solde pour pouvoir prendre soin de leurs petits-enfants en cas d’urgence. En Hongrie, allocations et congés sont transférables de parents à grands-parents. Au Portugal les grands-parents peuvent recevoir une allocation financière afin d’aider des parents adolescents, ainsi que pour s’occuper d’un petit-enfant malade, ce pour quoi ils peuvent aussi prendre un congé. Au Royaume Uni, les grands-parents qui s’occupent de petits-enfants de moins de 12 ans afin de permettre à leurs parents de travailler accumulent des points sur le régime de base de retraite de l’état du système de sécurité sociale (National Insurance).

Subscribe
Unsubscribe