Chemin de navigation

Autres outils

  • Version imprimable
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte

Le rapport d’Eurochild met en garde contre l’apparition d’une « génération perdue », en raison de la crise qui frappe les familles et les enfants

02/03/2011

Un rapport d’Eurochild, publié en janvier 2011, a révélé que la crise économique affecte de façon disproportionnée les familles et les enfants. Cette conclusion fait suite à une évaluation de l’impact de la crise par les membres du réseau à travers l’Europe.

Génération perdue

Deux ans après le début de la crise, les témoignages indiquent que les enfants et les familles comptent parmi les plus touchés. Le chômage a particulièrement affecté les groupes marginalisés. Les personnes qui ont subi des réductions de salaire font face à un risque plus élevé de rejoindre les rangs des « travailleurs pauvres », c’est la conclusion que tire le nouveau rapport d’Eurochild, intitulé Évaluation de l’impact de la crise économique et financière sur les enfants et les adolescents en Europe.

Eurochild est un réseau international d’organisations et de particuliers travaillant à travers toute l’Europe pour promouvoir la qualité de vie des enfants et des jeunes en Europe. La secrétaire générale, Jana Hainsworth, a déclaré : « Les témoignages provenant de toute l’Europe sont extrêmement inquiétants. Les enfants et les familles vulnérables sont les plus grandes victimes des mesures d’austérité actuelles dont les effets se feront sentir encore pendant de longues années. Le monde politique doit sortir de sa vision à court terme et prendre des mesures pour éviter l’émergence d’une génération perdue ».

Coupes budgétaires des gouvernements

De nombreux gouvernements européens répondent à la crise en réduisant les dépenses publiques afin de diminuer leur dette nationale. Eurochild craint que les aspects sociaux ne soient pas toujours pris correctement en compte lors de l’élaboration et de la mise en Ĺ“uvre de ces mesures.

Ces dernières s’accompagnent d’un double effet, car les réductions de dépenses sont également directement appliquées aux mécanismes de soutien social. Eurochild a tiré la sonnette d’alarme concernant ces coupes budgétaires, en soulignant l’exemple particulier de la réduction du financement pour l’éducation de la petite enfance. Eurochild explique que si la qualité et les possibilités diminuent dans ce secteur, une génération entière souffrira d’un manque d’investissement essentiel.

Bien-être des enfants

Le rapport indique qu’un nombre croissant d’enfants sont pris en charge par le système de soins public. Au sein des familles, les pressions auxquelles est soumis le budget familial peuvent entraîner des effets négatifs sur l’alimentation des enfants, et donc sur leur santé. La contrainte du chômage croissant et une situation financière plus difficile se traduisent également par une augmentation des tensions au sein de nombreuses familles, avec un effet négatif sur le bien-être des enfants. Le rapport d’Eurochild recommande que les principes d’action soient respectés, y compris les engagements à amener un meilleur équilibre entre travail et vie de famille et à fournir aux familles des services pour la petite enfance. Le budget des familles doit être protégé, conclut le rapport.

For further information

Le rapport d’Eurochildpdf  « Évaluation de l’impact de la crise économique et financière sur les enfants et les adolescents en Europe – Rapport d’Eurochild basé sur des données récoltées auprès de ses membres ».
 

 
Subscribe
Unsubscribe