Chemin de navigation

Autres outils

  • Version imprimable
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte

Nouvelle campagne en Belgique : « Papas, osez l’aventure ! »

23/09/2010

Le groupe de pression belge Femmes Prévoyantes Socialistes (FPS) a lancé une campagne pour encourager les pères à profiter davantage de leur congé parental. La Belgique est relativement généreuse en termes d’allocations de congé parental ou de paternité. Toutefois, les papas n''usent pas de ce droit autant qu''ils le pourraient.

Congé parental : des inégalités entre les mères et les pères

En Belgique, les jeunes pères ont droit à 10 jours de congé parental. Ils ont également la possibilité de s''absenter 3 mois à temps-plein, ou six mois à mi-temps, ou encore 15 mois à 1/5 de temps. En outre, les pères peuvent aussi opter pour le système du « crédit-temps » qui leur permet de travailler à mi-temps ou de réduire leur temps de travail d''un-cinquième de temps durant un an ou plus.

Le nombre de parents prenant un congé parental est passé d''environ 1000 en 2002 à plus de 8000 en 2008. Toutefois, les hommes profitent toujours moins du congé parental ou du crédit-temps que les femmes.

D’après les FPS, les stéréotypes concernant le rôle des hommes et des femmes dans la famille jouent ici un rôle important. Un autre facteur entre en ligne de compte : le niveau des revenus. Dans la plupart des couples, c''est le conjoint qui gagne le moins qui s''arrêtera de travailler momentanément pour s’occuper de l’enfant. L''écart salarial entre les hommes et les femmes fait que dans la majorité des cas, c''est généralement la mère qui prend le congé parental. Ces deux facteurs se renforcent mutuellement, du moins dans une certaine mesure. En effet, en estimant qu''il appartient davantage aux femmes d''assumer les responsabilités familiales, et aux hommes de subvenir financièrement aux besoins du ménage, on ne fait que renforcer les stéréotypes et l’écart salarial déjà existants.

Une campagne pour changer les mentalités et les politiques

L’objectif de la campagne est de sensibiliser les pères à l’importance de ce droit au congé parental. Elle montre combien il est important d''être présent au sein de la cellule familiale pour entretenir de bonnes relations avec ses enfants, et reconnaît que les pères attachent de plus en plus d’importance à cette présence. Les FPS espèrent qu''une meilleure information et des horaires de travail plus flexibles encourageront l''égalité entre hommes et femmes tant dans la famille que sur le marché du travail, et permettront de mieux concilier vie professionnelle et familiale.

En s''attaquant aux stéréotypes, le groupe FPS espère ainsi initier un changement dans l''identité masculine et dans la répartition des tâches familiales et éducatives.

Pour ce faire, le groupe a mis au point des actions de sensibilisation et de distribution – affiches, prospectus, brochure d''information, vidéos en ligne – pour informer le public des différentes possibilités de congé parental.

Le groupe FPS a également publié plusieurs simulations de revenus, variant en fonction des situations familiales, pour montrer qu''il est tout à fait possible pour les pères de prendre un congé de paternité sans mettre en péril le budget familial.

Enfin, la campagne prévoit également un concours avec un voyage pour 4 personnes dans le sud de la France à la clé. Le gagnant sera celui qui aura soumis la meilleure photo, accompagnée d’une légende, démontrant pourquoi les papas choisissent de prendre leur congé parental.

Le succès de la campagne dépend également des décisions politiques. Le groupe FPS milite en faveur d’un congé parental deux fois plus long et d’une augmentation de la compensation salariale.

Trop tôt pour juger

La campagne «  Papas, osez l’aventure ! » n’a été lancée qu’en juin 2010. Il est donc encore trop tôt pour juger des résultats. FPS espère que cette campagne sera un premier pas vers une augmentation des allocations de congé de paternité et vers une répartition égale du congé parental entre les mères et les pères.

For further information

Subscribe
Unsubscribe