Navigation path

Année européenne des citoyens 2013: contexte

L'Année européenne des citoyens 2013 sera axée sur les droits conférés automatiquement à tous les citoyens de l'Union, partout dans l'UE.  Chaque jour, 500 millions d'Européens bénéficient de ces droits, au même titre que l'économie européenne.

L'Année européenne encouragera le dialogue, à tous les niveaux, entre les pouvoirs publics, la société civile et les entreprises, afin que vous – en tant que citoyen – déterminiez les priorités de l'UE à l'horizon 2020 en matière de droits, de politiques et de gouvernance.

Pourquoi une Année européenne des citoyens?

Les droits des citoyens dans l'UE, qui complètent les droits nationaux, sont inscrits dans le traité sur l'Union européenne. Si les citoyens sont informés de ces droits et les exercent, ils en tirent profit en tant qu'individus, et l'Union européenne en bénéficie elle aussi, tant sur le plan économique que grâce au soutien renforcé des citoyens en faveur du projet européen.

Dans son Rapport 2010 sur la citoyenneté de l'Union, la Commission européenne concluait que les citoyens européens ne tirent pas pleinement parti de leurs droits parce qu'ils n'y sont pas suffisamment sensibilisés, en particulier au droit de circuler et de séjourner librement dans d'autres pays de l'UE.

La même année, le Parlement européen invitait la Commission à faire de 2013 l'Année européenne des citoyens afin de stimuler le débat sur la citoyenneté de l'UE et d'informer les citoyens de leurs droits.

Contexte politique

L'Année européenne des citoyens 2013 intervient à un moment important:

  • Un an avant les élections européennes de 2014: l'Année européenne complète les efforts déployés par les institutions et les pays de l'UE pour attirer l'attention de leur électorat sur le droit de vote au niveau européen, et pour encourager les citoyens à voter.
  • Le 20e anniversaire de la citoyenneté européenne: cette notion remonte au traité de Maastricht, qui est entré en vigueur en 1993.
  • La publication de l'édition 2013 du rapport sur la citoyenneté de l'Union: ce rapport examine les cas dans lesquels les citoyens ne peuvent faire valoir leurs droits dans l'UE et propose des mesures pour lever ces obstacles.
  • L'Année européenne des citoyens en tant que telle mettra en relief les avantages que peut apporter la citoyenneté européenne à chacun (particulier, consommateur, résident, étudiant, travailleur, acteur politique, etc.).
  • La participation du grand public est essentielle: comme l'a déclaré José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, dans son discours sur l'état de l'Union en 2012: «L’époque d’une construction européenne qui se faisait avec l’accord tacite des citoyens est révolue. L’Europe ne peut plus se permettre d’être technocratique, bureaucratique ou même diplomatique. L’Europe doit être toujours plus démocratique.» Compte tenu des défis économiques et financiers auxquels sont confrontés les pays membres de l'UE, il est plus important que jamais de responsabiliser les citoyens européens et de renforcer la dimension citoyenne de l'Union. La participation de chaque citoyen de l'UE à la communauté et à la société auxquelles il appartient, aux niveaux local, régional, national et de l'UE, est également cruciale pour une démocratie saine, et pour l'avenir de l'Union européenne.  

Additional tools

  • Decrease text
  • Increase text
  • Choose high-contrast version
  • Choose standard color version

Contact

For questions related to the Year, contact

The team of the Year 2014

Pour des questions générales

Europe Direct : Call 00 800 6 7 8 9 10 11E-mail us your questions

Élections européennes