You are here:

L'histoire de l'Union européenne : 1990 - 1999

1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999

Une Europe sans frontières

Avec la chute du communisme en Europe centrale et orientale, les Européens deviennent des voisins proches. Le marché unique est achevé en 1993, avec la mise en place des «quatre libertés»: celles de la libre circulation des biens, des services, des personnes et des capitaux. Deux traités seront signés dans les années 90: le traité de Maastricht sur l'Union européenne en 1993 et le traité d'Amsterdam en 1999. Les Européens s'intéressent à la protection de l'environnement et à la mise en place de mesures communes en matière de sécurité et de défense. En 1995, l'UE s'enrichit de trois nouveaux membres, l'Autriche, la Finlande et la Suède. Un petit village luxembourgeois donne son nom aux accords de «Schengen», qui permettent progressivement aux Européens de voyager sans contrôle aux frontières. Des millions de jeunes partent étudier dans d'autres pays avec l'aide de l'UE, tandis que l'utilisation croissante des téléphones portables et de l'Internet rend les communications plus aisées.

En 1991, dans les Balkans, la Yougoslavie est au bord de l’éclatement. Les premiers affrontements se produisent en Croatie, puis en Bosnie-Herzégovine où une guerre civile sanglante fait rage entre Serbes, Croates et Musulmans.

7 février 1992

Signature du traité sur l’Union européenne à Maastricht. La CEE franchit une étape importante en établissant des règles claires pour sa future monnaie unique, sa politique étrangère et de sécurité, ainsi que le renforcement de la coopération en matière de justice et d’affaires intérieures. La «Communauté européenne» laisse officiellement la place à «l’Union européenne».

1er janvier 1993

Mise en place du marché unique et de ses quatre libertés: la libre circulation des marchandises, des services, des personnes et des capitaux est devenue réalité. Plus de 200 textes législatifs couvrant la fiscalité, le droit des affaires, la qualification professionnelle et d’autres obstacles encore ont été promulgués depuis 1986 en vue d’ouvrir les frontières. La libre circulation de certains services a toutefois été différée.

1er janvier 1995

L’Autriche, la Finlande et la Suède adhèrent à l’UE. Les 15 États membres couvrent désormais la quasi-totalité de l’Europe de l’Ouest. Avec la réunification de l'Allemagne en octobre 1990, l'ex-Allemagne de l'Est a été intégrée dans l'UE.

États membres États membres: Allemagne, Belgique, Danemark, Espagne, France, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni.

Nouveaux États membresNouveaux États membres: Autriche, Finlande et Suède.

Carte – États membres de l'UE 1995 © Stefan Chabluk

Liste des États membres et date de leur adhésion à l'UE

26 mars 1995

Les accords de Schengen entrent en vigueur dans sept États membres: Allemagne, Belgique, Espagne, France, Luxembourg, Pays-Bas et Portugal. Les voyageurs, de toutes nationalités, peuvent se rendre dans ces pays sans contrôle d’identité aux frontières. D’autres pays ont depuis rejoint la zone Schengen.

 

17 juin 1997

Signature du traité d’Amsterdam, qui s’appuie sur l’acquis du traité de Maastricht. Il contient des dispositions visant à réformer les institutions européennes, à donner plus de poids à l’Europe dans le monde et à consacrer davantage de ressources à l’ emploi et aux droits des citoyens.

 

13 décembre 1997

Les dirigeants européens décident d’ouvrir les négociations d’adhésion avec dix pays d’Europe centrale et orientale: la Bulgarie, l’Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, la République tchèque, la Roumanie, la Slovaquie et la Slovénie. S’ajoutent à ces pays les îles méditerranéennes de Chypre et de Malte. En 2000, le traité de traité de Nice ouvre la voie à l’élargissement en réformant les règles de vote communautaires.

 

En 1996, des scientifiques écossais parviennent à cloner un mouton à partir d’une seule cellule d’une brebis de six ans. C’est une percée capitale en génétique. «Dolly» est la copie conforme de sa «mère».

1er janvier 1999

Onze pays (rejoints par la Grèce en 2001) adoptent l’euro pour leurs transactions commerciales et financières uniquement. Les pièces et les billets seront introduits plus tard. Les pays de la zone euro sont: l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, l’Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas et le Portugal. Le Danemark, le Royaume-Uni et la Suède décident de s’abstenir pour le moment.

1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999